Skip to content

The chef de l’UN appelle à un engagement mondial pour transformer l’éducation

Le Secrétaire général a appelé à traduire en motion les engagements pris l’année dernière lors de la conférence historique des Nations Unies pour transformer l’éducation dans le monde.

António Guterres known as the pays à mettre within the place des systèmes éducatifs « qui peuvent soutenir des sociétés égalitaires, des économies dynamiques et les rêves illimités de chaque apprenant dans le monde ».

The données de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la tradition (UNESCO) point out that some 244 million of garçons et de filles usually are not toujours pas scolarisés this yr.

As well as, 70% of kids below 10 years outdated within the nations with low revenue or intermediaries are incapable of studying and understanding a easy textual content.

Potentiel in peril

This yr the Worldwide Day is happy with the theme of “investir dans les gens, donner la priorité à l’éducation”.

Une particulière est accordée aux filles et aux femmes en Afghanistan qui n’ont pas été autorisées à frequenter l’école secundaire et l’université à la suite de la prize de contrôle des talibans en août 2021.

Le Secrétaire général a déclaré que l’éducation est un droit humain basic et le fondement des sociétés, des économies et du potentiel de chaque personne.

“Cela m’a toujours shocked that schooling will conform to a real precedence within the names of political governments and within the devices of worldwide cooperation,” I commented thereon.

Reinvent the classroom

M. Guterres rappelled that the Lords of the Sommet sur la transformation de l’éducation, qui s’est tenu en septembre dernier, les pays se sont réunis pour « réinventer les systèmes éducatifs afin que chaque apprenant ait accès aux connaissances et aux compétences nécessaires pour reussir ».

Greater than 130 nations are engaged à faire in type {that a} high quality schooling universe turns into a central pillar of public politics and funding.

The outcomes of the Sommet comprise an attraction to motion on funding in schooling, in addition to the creation of the Facilité internationale de financement pour l’schooling.

Plusieurs initiatives mondiales y ont été lancees, notamment pour mobiliser un soutien à l’éducation dans les conditions de crise, à l’éducation des filles, à la transformation de l’enseignement et aux systemes d’éducation « verts ».

Mettre fin aux lois discriminatoires

« The second is coming for all of the nations to translate their engagements to the Sommet into concrete actions that consider in favorable and even inclusive studying environments for all of them », affirmed M. Guterres.

“Le second est également venu de mettre fin à toutes les lois et pratiques discriminatoires qui entravent l’accès à l’éducation”, at-il ajouté.

“J’appelle les autorités de facto en Afghanistan en particulier à nuller l’interdiction scandaleuse et autodestructrice d’accès à l’enseignement secondaire et supérieur pour les filles”, declared the UN chef.

© UNHCR/Oxygen Movie Studio (AFG)

« Atteinte grave à la dignité humaine »

UNESCO has devoted the Journée internationale de l’éducation to all of the women and girls of Afghanistan who’re refusing the droit d’apprendre, d’étudier et d’enseigner.

« The Group condemns this grave concern to human dignity and basic rights to schooling », declared the Basic Directive Audrey Azoulay in a communiqué.

Aucun pays au monde ne devrait interdire aux femmes et aux filles de recevoir une éducation – Audrey Azoulay, chef de l’UNESCO

« The worldwide neighborhood has the accountability of seeing to it that the rights of the Afghan women and girls are rétablis sans délai. La guerre con les femmes doit cesser », to soutenu Mme Azoulay.

At the moment, 80%, there are 2.5 million Afghan ladies and younger ladies at age d’être scolarisées, ne sont pas scolarisées. Cela includes 1.2 million people who find themselves banned from secondary faculties and universités suite à la décision des autorités de facto.

Mme Azoulay indicated that they’re a steady company of staff in Afghanistan, in liaison étroite with the native communities, to guarantee the poursuite of scolarisation, that ce soit par le bias de cours d’alphabétisation ou la radio.

«UNESCO additionally subtracts the principle supply of suivi des données sur l’schooling in Afghanistan, particularly les données relations à l’enseignement supérieur. We proceed to mobilize the worldwide neighborhood with a purpose to defend the proper of Afghan women and girls to schooling », at-elle ajouté.

In line with UNESCO, the choices taken by the de facto authorities in Afghanistan menaced d’anéantir les progrès en matière de développement accomplis par le pais ces 20 dernières années. Grace to the soutien de la communauté internationale, dont l’UNESCO, between 2001 and 2021 l’Afghanistan a vu le nombre d’enscriptions scolaires décupler à tous les niveaux d’enseignement, passant d’environ 1 million d’élèves à près de 10 hundreds of thousands.

L’Organisation signale qu’au cours de cette période, dans l’enseignement primaire, le nombre de filles est passé de presque zero à 2.5 million. Within the Afghan greater schooling, the variety of college students can be multiplied by greater than 20, passing 5,000 to plus 100,000. et écrire in 2001 à près de 30 % in 2021, all lessons d’âge confondues.

« A basic human proper »

D’autres companies et hauts fonctionnaires des Nations Unies ont également manifesté leur soutien au droit universel à l’éducation.

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Volker Türk, qui sur Twitter a exhorté les gouvernements à veiller à ce que chacun ait la possibilité d’apprendre.

« Il n’y a ucune excuse pour tenir l’#schooling en otage », at-il écrit. “C’est un #droithumain basic – PAS un privilège – et un investissement puissant pour mettre fin à la pauvreté, promouvoir la justicia, favoriser le développement sturdy et construire la paix (dans le monde)”.

« Laissez les femmes et les filles apprendre »

Le Bureau des Affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) a rappelé que près de 200 million d’enfants et d’adolescents touchés par la crise ne sont pas scolarisés ou n’apprennent pas.

OCHA tweeted that « Surtout in disaster interval, schooling doesn’t have precedence for people who find themselves not laissez-faire! »

In a deuxième tweet, the company known as souligné that «les femmes et les filles en Afghanistan ont leur place dans les écoles», representing the cri de rally «Laissez les femmes et les filles apprendre».

The chef d’OCHA, Martin Griffiths, is at the moment in Afghanistan, with a number of heads of the UN and NGOs, to look at the implications of the interdiction by the Taliban of vacationers with native and worldwide humanitarian organizations, introduced him mois dernier.

The choice compelled the suspension of sure opérations d’aide et fait craindre that the humanitarian state of affairs was désastreuse within the nations ne fasse qu’empirer. Cette année, 28.3 million folks, soit les deux tiers de la inhabitants, auront besoin d’une aide d’urgence.

Braveness and resilience

This go to fait suite à une mission de l’ONU la semaine de l’interdiction dirigée par la número deux de l’ONU, Amina Mohammed, qui s’est concentrée sur l’influence de l’interdiction humanitarian dans le however de promouvoir et de protéger les droits des femmes et des filles.

Mme Mohammed était accompagnée de Sima Bahous, la Directrexécutive d’ONU Femmes, et de Khaled Khiari, le sous-secrétaire général pour les opérations politiques, de consolidation de la paix et de paix des Nations Unies.

« Nous avons été témoins d’une résilience extraordinaire. Les femmes afghanes ne nous ont laissez aucun doute sur leur braveness et leur refus d’être rayées de la vie publique. Elles continued à défendre et à lutter pour leurs droits, et nous avons le devoir de les soutenir dans cette démarche », avait declared Mme Bahous a l’concern de la visite.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *