Skip to content

polenta, amour et mémoire familiale

Interdit aux chiens et aux Italiens ***

d’Alain Ughetto

Franco-European co-production, 1h10

From 8 years

C’est un movie artisanal fait le coeur sur la primary et les mains dans la polenta. Celles de Cesira, d’abord, la grand-mère du cinéaste marseillais Alain Ughetto, qui, toute sa vie de él, a pétri la farine de maïs pour nourrir sa famille de él, des Italiens pauvres des montagnes du Piémont. Celles du réalisateur, ensuite, que l’on voit interagir avec ses personnages attachantes de él, collectible figurines en résine, et façonner ses décors insolites, arbres-brocolis, maisons-citrouilles, briques en morceaux de sucre.

Dans sa delicacies où siffle une cafetière Moka, Cesira sert un petit noir bien serré à son petit-fils, qui le boit cul sec dans une minuscule tasse. Au gré d’un dialogue fictif, Alain Ughetto interroges son aïeule de ella sur sa longue vie de labeur, de joies et de malheurs. Elle raconte alors un passé de misère à Ughettera, ce village au pied des Alpes Italiennes où tous s’appelaient Ughetto, à la fin du XIXe siècle. On y naissait, vivait et mourait à l’étable, avec les bêtes. Faute de récoltes suffisantes sur cette terre aride, tous vont louer leurs bras de l’autre côté de la frontière pour survivre et « passer l’hiver ». Tous, y compris les enfants…

Communicative joie de vivre

C’est sur l’un de ces chantiers de development de routes et de tunnel qu’elle rencontre Luigi, l’amour de sa vie, stable ouvrier able to tuer une mouche tout en piochant la roche! Ceux qui survivent à ce travail de forçat sont ensuite envoyés dans les années 1910 envahir un autre desert, celui de la Libye, avant d’aller se faire trouer la peau lors de la Grande Guerre.

Tous ne reviendront pas, mais Luigi, si. Bien decidée à partir en Amérique, la famille n’ira pas plus loin que l’Ariège… Les primers mots de français qu’apprennent les enfants sont : « Fils de pute de macaronis ! ». « Interdit aux chiens et aux Italiens », est-il affiché à la porte d’un café. « Ils ont peur that the Italians are bitten by the chiensinvent Luigi face à ses enfants perplexes. Mais nous, on n’a pas peur des chiens! » Les immigrés italiens redoutent en revanche les fascistes qui font régner la terreur dans leur pays natal et poussent à l’exil nombre de leurs compatriots, dans les années 1920.

Douloureuse, this historical past is toutefois retracée avec une joie de vivre communicative dans ce formidable movie d’animation tout public. Animé en quantity, le movie est truffé d’idees qui ne cessent de shock sans que nevere cinéastes ne perde de vue le fil chronologique de son récit de él.

La memoire au bout des doigts

Le bricolage everlasting even when it lends itself, face to digicam, Alain Ughetto will not be uniquely étonnant et amusant. Il s’inscrit dans une custom familiale à laquelle il rend un hommage d’autant plus bouleversant qu’il est célébré avec quelques bouts de ficelle et de carton.

Coutumier de ce système D, you filmed him avait déjà mis en scène son travail d’animateur et sa propre vie, dans le singulier jasmine(2013), idylle clandestine vécue avec une Iranienne dans le Téhéran révolutionnaire de la fin des années 1970. Ce memento intime était raconté à travers des personnages en pâte à modeler, matériau dans lequel il inscrivait la hint de ses doigts ainsi que celle de cet amour étouffé for the Iranian revolution.

Plus leger, ludique et enlevé that ce coup d’essai, Interdit aux chiens et aux Italiens, prize du jury au dernier Competition du movie d’animation d’Annecy, a trouvé une manière distinctive et I must convey the reminiscence of ces familles qui, like la sienne, ont été contraintes à l’exil pour survivre. Hier comme aujourd’hui.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *