Skip to content

pedagogy by nature

Avec pedagogy by nature, the youngsters discover, play, experiment and manipulate in petit teams and in plein air. Au coeur de cette pratique, l’statement permet comprendre le mundo et l’aborder en sécurité, la récurrence renforce les liens au sein du groupe, mais aussi le jeu libre qui invite l’enfant à tester, se poser des questions et trouver des réponses par lui-même.

Anne-Jeanne Etienbled-Darmon is a nature and Montessori educator, educated on the PPN in naturopathie. she cosigned L’Appel de la forêt, A e-book that proposes actions to reconnect youngsters with nature
. She proposes the Sunday matin des sorties en famille, Balades Nature Montessori
et anime des Phases Nature for 4-10 years in Île-de-France : the ateliers Pouce!

The appel of the forest

Il est midi. Enfants et animatrices ont rendez-vous au Discussion board des Halles à Paris. C’est un groupe hétéroclite qui se réunit. Ils sont équipés de sacs, vêtements de pluie et même de bottes pour certains. Ils ont tous et toutes un sac à dos qui contient l’attirail nécessaire à leur journée en forêt.

La veille, il pleuvait. Ce matin, il pleuvait. L’accalmie semble n’être que de courte durée. Aucun doute, le groupe va se faire tremper. Pourtant, personne ne rechigne! Les enfants sont souriants, motivés, impatients de partir en forêt.

Le courtroom trajet en transport en commun et les presque 20 minutes de marche entre la gare et le camp forestier du groupe sont déjà propices à la découverte. Les uns observant las traces laisses par des sangliers, les autres dépiautent des bogues pour tenter d’extraire des marrons. Les plus audacieux creusent à pleines mains dans la terre humide pour dénicher des vers de terre.

On is continually en prepare de se poser des questions” résumé Anne-Jeanne avant d’ajouter : “Je n’ai pas ship qu’ils aient l’impression que l’adulte a la réponse à tout. Ils se rendent compte que eux aussi savent trouver les réponses. On leur apprend des choses et ils nous apprendent des choses.

Arrivés sur le camp rudimentaire (queques troncs qui permettent de s’asseoir en cercle), la journée se poursuit avec un temps d’observación et d’échanges. Les enfants s’intéressent d’abord à ce qui a change autour du camp depuis leur dernière venue. A slip of boue or a department cassée par un coup de vent pourraient être un hazard. This statement permet de developper l’consideration et la mémoire tout en se mettant en sécurité. Puis vient le temps d’échanges durant lequel, tour à tour, garçons et filles partagent avec le groupe leurs états d’âme, leurs joies et leurs peines du second. En apprenant à mettre des mots sur leurs émotions, ils s’ouvrent également aux autres et consolidate the cohesion of the group.

Mais déjà, il est temps d’aller jouer. Le groupe se separe, s’éparpille autour du camps, toujours sous le regard de Rachel et Anne-Jeanne, les deux animatrices. Au cours de cette séance de jeu libre, les enfants peuvent suivre leurs envies. In a coin, a petite fille makes a masque avec des feuilles mortes. Plus loin, c’est une épée qui se forme par l’assemblage de bâtons et de ficelle. Dans le camp, deux garçons passent leur permis couteau en apprenant à manier un Opinel en toute sécurité.

C’est la curiosité qui information les actions tout au lengthy de la journée. After 90 minutes of jeu libre wind the climate from the atelier. Aujourd’hui, on tente de confectionner des carquois avec ce qu’on trouve en forêt. Ceux qui le souhaitent vont exploiter des écorces de bouleau. “Ceux qui le souhaitent” likewise, these ateliers are non-compulsory, the youngsters are free to suivre or suggest one other selection. This system is designed with the group dans une group horizontale, c’est une veritable co-construction entre adults et enfants.

The rain arrives

Les enfants spontaneously return to the camp pour s’habiller. On enfile des vêtements étanches et on met des capuches, on have a tendency des bâches pour s’asseoir au sec et protéger les sacs. “Il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a que de mauvais équipements” Nice Anne-Jeanne. Avec la pedagogie par la nature, youngsters sortent for all of the occasions, chaud ou froid, sec ou humide. Il ya des choses à découvrir à chaque season et, ici, la pluie n’effraie personne.

Malgré les gouttes, deux fillettes are prelassent allongées sur une branche d’arbre. A bunch of garçons poursuit the conception of son piège rudimentaire: un fil tendu entre deux arbres. Il n’y a que pour le goûter que les enfants rejoignent volontiers le camp. Couverts par une bâche, serrés les uns contre les autres, ils partagent des fruits, biscuits et boissons chaudes.

Dans une heure, il faudra reprendre la marche vers la gare, sauter dans le prepare et retrouver ses dad and mom. However because the group is constructed autour de la régularité de ces rendezvous, enfants et animatrices savent that every one are retrouveront le mercredi suivant pour une nouvelle séance en forêt, sous le signe de pedagogy by nature.

again Pouce! south instagram

I situate him l’Appel de la forêt
et sa web page Fb
pour en savoir plus sur les ateliers
I free you l’Appel de la forêt est paru aux éditions Ulmer

Le réseau de la Pédagogie Par la Nature (PPN)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *