Skip to content

M. Night time Shyamalan explains son dernier movie, Knock on the cabin

Après avoir donné naissance à Sixieme Sens (1999), Break up (2016), Glass (2019), et al. Previous (2021), M. Night time Shyamalan is on his return. The stage performer and performer are the handlers of Knock on the cabin, A psychological thriller that’s merciful February 1, 2023, with their most important roles: Dave Bautista, Rupert Grint, Jonathan Groff, Ben Aldridge and Nikki Amuka-Chook. Within the movie, the place I shot the stage of a guide written by Paul Tremblay in America, a household is prized away when they’re on trip within the woods. Quatre étrangers font irruption dans la cabine isolée qu’ils occupent et demandent à Andrew, Eric et Wen de faire un choix unattainable. S’ils n’y parviennent pas, ils seront responsables de l’extinction de l’humanité, autrement dit de l’apocalypse. M. Night time Shyamalan met en scène avec brio des peurs très actuelles, as cell de se retrouver sur le passage d’un tsunami. Quel était son cheminement de pensée de él pendant l’écriture et le tournage? Monday January 23, 2023, it’s trusted after Télé-Loisirs.

The suite sous cette publicité

Télé-Loisirs : Croyez-vous au Jugement dernier, à l’apocalypse ?
M.Night time Shyamalan:
I assumed that the beauté of the vie réside dans le fait qu’elle est très fragile. It would not matter that it focuses on a person or that it regards the society in its ensemble. Nous avons tous un impression appreciable les uns sur les autres. Et je trouve cela très beau et terribly précieux que rien ne soit éternel. I assumed également that l’on a toujours le sentiment that the tip of the world is imminent et that l’on s’est tous déjà demandé remark l’empêcher. Par conséquent, le fait de réaliser que rien n’est éternel est toujours quel que parte au fond de notre esprit. Quand on raconte des histoires d’apocalypse ou de Jugement dernier, on joue avec cette peur.

“Pour une quelconque raison, l’histoire de ce couple m’a beaucoup ému”

TL. : Knock on the cabin est-il un movie qui parle d’amour ou de foi ?
MNS :
If you happen to should, I’ll reply the query: “de quoi parle ce movie”, je dirais qu’il tente de deceler si nous croyons en l’autre, même en ceux qui fonte partie de notre famille. Mais pour répondre à votre query, je dirai que c’est une histoire d’amour. Pour une quelconque raison, l’histoire de ce couple m’a beaucoup ému. The spectator can resent it, evidently, pending that I jecrivais and that I’ve made the movie, I suis felt proche de cet amour. À plusieurs reprises, les acteurs ont joué des scènes très touchantes et je me suis retrouvé à trembler. Cela m’arrive très hardly ever. Je peux être émotif lorsque je réalise un projet, mais dans ce cas particulier, j’ai été secoué. (laughs). the garcons (Jonathan Groff and Ben Aldridge, ndlr) ont dû venir me voir et me demander si j’allais bien. J’étais très touché par leur histoire.

The suite sous cette publicité

TL. : Avant, les movies d’horreur parlaient de monstres, de vampires, de fantômes. dance Knock on the cabin, l’on assiste à des crash d’avion et un virus tue les populations. Est-ce que l’horreur puise son inspiration dans le monde dans lequel on vit ?
MNS :
In les vieux genres de movies d’horreur, lorsque l’on faisait intervenir le surnaturel avec des vampires et autres, on faisait allusion au côté sombre de l’humain. À ses pulsiones et ses desirs hors de controle. Subconsciously, you’ll perceive when you think about the kind of report. Il ya suffisamment de distance et de fantaisie dans le fashion pour cella. Mais dans ce cas de determine, I assumed that transposer des choses de la vie réelle dans le cinéma d’horreur et leur donner benefit de significación… Ça me fait frissonner benefit. J’ai bien plus peur quan j’utilise ce qui m’effraie déjà dans la vraie vie pour mes movies.

“Nous sommes donc arrivés à la conclución que l’un d’entre nous devrait mourir pour sauver l’humanité”

The suite sous cette publicité

TL. : Les spectateurs risquent de quitter la salle de cinéma en se questionnant sur leur propre humanité et de se mettre à la place des personnages. Qu’auriez-vous fait à leur place?
MNS :
Je ne suis pas sure de savoir ce que j’aurais fait dans this case. C’est ce que je trouve amusant dans le fait de raconter une histoire sans avoir la réponse à la query qu’elle pose. I assumed that tout dépend de touch upon conçoit la selected, de quel level de vue on se place. Ma famille et moi avons eu cette dialog quelques fois. D’abord when j’ai acheté les droits du livre, ensuite when j’ai started à travailler dessus. La dernière fois que nous en avons parlé, toute la famille était d’accord: “Each world will die. Hors de query de toucher à l’un d’entre nous”. Mais en poussant la reflexion, nous avons réalisé que ce n’était pas potential. Ma plus jeune fille s’appelle Shivani. On s’est dit que si l’on prenait cette décision, Shivani n’aurait jamais de mariage. Nous sommes donc arrivés à la conclución que l’un d’entre nous devrait mourir pour sauver l’humanité. Je ne pourrais pas empêcher à ma fille de vivre at the present time. Her sisters étaient d’accord et auraient été prêtes à se sacrifice si la situación avait été réelle. Lorsque l’on a started to consider the way forward for Shivani, à ses de ella amours de ella, et à toutes les choses qu’elle manquerait, on a réalisé that the query doesn’t pose pas vraiment. Des lors que l’on envisage la situación sous un angle collectif, ça devient fascinating. On se soucie tout de suite plus des autres quan une série d’evenements peut affecter ceux qui comptent le plus pour nous…

The suite sous cette publicité

TL. : Qu’est-ce qui compte le plus pour vous : that you just movies effraient le public ou qu’ils le fasse réfléchir?
MNS :
Je cree du divertissement pour les gens. C’est ce pour quoi je suis payé. C’est le contrat que je passe avec les spectateurs qui paient les locations de cinéma. Par definition, c’est donc ce que je dois aimer le plus, mon travail. Le resta: le cinéma, la profondeur, l’émotion, la philosophie… ce sont les choses qui me nourrissent. Forcément, ça aide à créer le divertissement. Mais je dois penser les choses dans un sure ordre. Je suis un artiste avant tout, j’adore divertir les gens. Ce n’est pas quelque selected that je neglige. Loin de la. Mais il ya aussi tout le reste. Ce qui permet de creer du sens et qui fait écho chez le spectateur, qui reste dans son esprit de él pendant longtemps. Si je peux m’asseoir ici aujourd’hui, 30 ans après avoir I began à faire des movies, et qu’une nouvelle génération s’intereste suffisamment aux histoires que je cree pour venir les voir… Ce qui compte pour moi, c ‘est un mélange de ces deux paramètres. Dans l’ordre: le divertissement d’abord et ensuite toutes ces choses qui me tiennent à coeur et qui font la profondeur de l’œuvre.

The suite sous cette publicité

Knock on the cabin by M. Night time Shyamalan, in halls of mercy on February 1, 2023.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *