Skip to content

LE CREUSOT : Charles Landre presenting the voices «d’apaisement, de braveness et d’engagement»

Le chief de l’opposition au Creusot s’est voulu offendif sur de nombreux sujets, dont celui de la santé, ou encore des cinémas et des subsidies.

C’est à la salle Guynemer que Charles Landre avait convié, lundi soir, ses soutiens et ses amis, pour la présentation publique de ses vœux. Une soixantaine de personnes avaient répondu à son invitación de él.
In introduction, le chief de l’opposition au Creusot et délégué Les Républicains dans la circonscription, où il a été candidat aux dernières élections législatives, a souhaité that «2023 soit une année d’apaisement. Mais aussi une année de braveness et d’engagement». A very subliminal message passes, as a result of it’s strongly held sur le sujet, en lançant :

«Du braveness on en aura besoin. Et on a besoin d’engagement citoyen. On a kiss of public debates. Les Français are retired from the talk au cours des 10 denières années.
2023 will probably be peut-être marquée par un frémissement. Avec je l’espère le retour de chacun aux votes. Automotive 60 or 80% d’abstention c’est trop».
Et de juger: «A particularly essential a part of the French society, that is the consequence of a renunciation to take part within the public debate.
Nous entamons l’année dans une démocratie comparatively steady. In 2026, the panorama will probably be comparatively identique à ce qu’il était in 2015. Une stabilité publique qui peut être une sclérose du débat public !»
Charles Landre en est convaincu, «Au Creusot, dans la communauté urbaine, nous sommes tous intéressés par des sujets comme l’organisation des soins. A la Communauté je suis bien souvent seul, comme sur l’augmentation des impôts. It doesn’t replicate the sentiment of an essential a part of the inhabitants.
Lors du dernier conseil, il a été décidé d’augmenter de 5% la taxe sur la floor commerciale, alors qu’elle a déjà augmenté de 30%.

“That they dissent that the state of affairs is dramatic”

Il a aussi été décidé d’une augmentation de la cotisation foncière des entreprises, jusqu’à fois quatre. Nous avons été seulement six à voter contre». Et de déplorer aussi: «Dans l’Autunois Morvan, il n’y a pas d’expression».
L’élu du Creusot l’guarantee : «Mon engagement et celui des bénévoles, ce n’est pas seulement au second des élections. Je souhaite that l’on retrouve l’envie de participer au débat public. C’est pour cela que j’ai organisé 22 réunions, certaines modestes, pour relancer le débat d’idées et je l’espère des participations aux débats et scrutins locaux.
Il ya des élus qui n’ont pas d’autre expérience que d’être élus, et parfois il s’agit d’amis. Mon ambition est de faire emerge des gens qui ont ship de participer. Between Chalon, Beaune, Montceau et Autun, il ya des enjeux.
Sur la query de la santé, il ya des conditions tendues. Il faudrait that they dissent that the state of affairs is dramatic
Sur le territoire, the minimal companies will not be assured in Montceau et à Autun, or la maternité n’a pas rouvert.
In 2019 he was already a neighborhood well being mission, however in 2022 he discovered that they weren’t bougé, though they had been dépensé des centaines de milliers d’euros pour des pistes cyclables.
On an appris qu’un service à Autun fonctionnait avec un seul médecin, avec l’arrivée d’un jeune médecin tunisien. Je passe sur la baisse de la inhabitants, avec la menace sur les SMUR».

Accusateur au topic de Mardor

Charles Landre devait ensuite évoquer le file de Mardor, pour lancer: «J’ai découvert dans la presse que le Député se felicite que les travaux reprennent à Mardor, avec la Croix Rouge. Je rappelle that the location of Mardor a été transferred to Chalon, avec des discussions débutées in 2015. Instantly the élus du Couchois et de l’Autunois s’étaient mobilisés to demand a mission of santé pour le Couchois.
Il avait été annoncé un Village Répit Famille, sans engagement financier. Et depuis il ne s’est rien passedé. Le Député a participé au marché de dupes. Il ne s’est rendu à aucune réunion. Il s’est permis d’attaquer un senator socialiste et il annonce que le projet est en marche. Cela alors qu’en huit ans il ne s’est rien passedé.
La query de la santé touché aussi la côte chalonnaise. I’ve proposed that he apply for a maison de santé universitaire multidisciplinary, comme cela se passe dans l’Est de la France. Il faut postuler, pour ne pas passer à côté.
Le sujet de la santé is an absolute precedence for the Nord Ouest du département».
Charles Landre speaks ensuite «funds», pour affirmer: «In regards to the dépense publice locale, on nous clarify that l’Etat behaves badly et that les collectivités seraient vertueuses. On pile les buildings parapubliques, y compris avec le Grand Chalon et le département. On plunge of plus in plus dans la politique de la subsidión pour des activités économiques qui partarient ou ne s’installeraient pas ici. Comme on l’a entendu pour un storage, ou pour une marque de sport. Il ya une volunté de la subsidión permanente».

Dubitatif sur la query des cinémas

Le chief de l’opposition plaide pour une autre strategy : «Il faut élever le débat. Qu’est ce qu’on veut pour notre territoire, pour nos enfants. Le Creusot misplaced 1000 inhabitants each 5 years. Cela goes conditioner les ressources».
Il évoqua ensuite le sujet des cinémas et des projets annoncés au Creusot et à Montceau, pour declarer: «J’espère que l’on n’arrivera pas à une disaster industrielle.
Cela fait sept ou huit ans que l’on nous amuse avec des projets toujours plus grandes. On the arrival at ce qu’une petite construction locale presente, with les Maires du Creusot and de Montceau, two tasks of 12 million d’euros. Je m’alerte qu’on nous annonce des constructions, alors qu’on nous a fait voter 35,000 euros pour payer le fioul du cinéma au Creusot.
Une société qui a besoin de cette somme, remark peut-elle financier 12 thousands and thousands, sauf à ce que l’emprunt soit porté par la collectivité
I vote towards public subsidies for personal pursuits. Il faut cesser de verser des subsidies à des entreprises! Les priorités, la santé, le transport, sont laissees de côté, et la subvention s’accroit.
Tout cela aura des incidentes financières dans les années à venir. Quand il y aura la be aware à payer, il n’y aura que les yeux pour pleurer».

“In opposition to” the reform of portraits

Au topic de la query de l’eau, Charles Landre assures: «on arrival à des will increase of 30% pour payer les investissements qui n’ont pas été faits»
Charles Landre évoqua enfin la réforme des retraites, pour assurer qu’à ses yeux ce n’est pas le second. En prenant manyieurs examples et notamment en mettant en avant les arguments développés par le COR, le conseil d’orientation des retraites. Et de juger: «Il ya une volonté politique de faire une réforme politique. Je suis d’accord sur l’allongement à 43 ans. Mais l’effort principal va être demandé aux salaires les más modestes, qui on les situations de travail les más dures». Et de remarquer: «Celui who began working at 18 years previous, and who’s 43 years previous at 61 years previous, on the premise of working 3 years older. Il faut s’opposer à l’âge de 64 ans».

Alain BOLLERY

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *