Skip to content

INTERVIEW – Romain Sardou, son hymne à l’amour

They’re nouveau roman s’intitle Je t’aime (XO editions). Pas query pour autant pour romain sardou de galvauder l’expression. “Je trouve ce mot précieuxglisse t-il. Je fais consideration à la manière dont j’en use automobile je suis assez pudique. Mais je l’utilise cuand meme! The following day was right here, on the tackle of my copine.” Le romancier vit after six years with the chanteuse and comedienne Kym Thiriot. They’re freed from her ne raconte toutefois pas leur histoire d’amour. Mais une foule d’autres, pleins de rebondissements. Un état des lieux des relations sentimentales à notre époque, tantôt drôle, tantôt féroce.

J’ai 49 ans et, à la quarantine, pas mal de {couples} se défont et se reforment. J’ai pu observer a mess of conditions autour de moiassure-t-il. Et j’ai remarqué que les {couples} qui durent ne sont pas forcément ceux qui ont le plus d’amour mais ceux qui ont le plus de probability.” Romain Sardou additionally divorced from the mom of his three youngsters, aged 14, 17 and 18 years. “A proverbe persian dit que pour savoir voler, il faut se forcer à couper. Like a tree pour qu’il reparteraconte-t-il. A separation is usually a renaissance.” C’est le cas pour l’un de ses personnages. S’il a mis deux ans à écrire cette fiction, le titre trottait dans sa tête depuis l’adolescence :”J’avais beaucoup aimé, à 15 ans, la pièce de Sacha Guitry, titled Je t’aime she additionally.”

C’est de fait par le théâtre qu’il est venu à l’écriture. “Des que j’ai su lirebe protected, j’ai fait répéter ses textes à ma grand-mère (Jackie Sardou, ndlr). Les femmes savantes ou N’écoutez pas, mesdames !, de Guitry, par instance.” Il poursuit: “Comme tous les enfants qui savent ce qu’ils veulent faire, j’étais pressé de me lancer. J’ai arrêté l’école en premiere. Ma famille n’était pas du style à dire me: “Passe ton bac d’abord!”” Son père, Michel Sardou, l’a soutenu dans son envie d’écrire même s’il se montre parfois critique aujourd’hui. Chez Pascal Praud sur CNews, le chanteur a récemment lance à propos de son fils : “Il a fait un bon livre, j’en voudrais huit. Un écrivain, he ça devrait écrire tout le temps. It’s a tough time frame…”

“Mon pere, cela fait 50 ans that je pratique, he’s able to dire n’importe quoi”

Lorsqu’on lui rapporte cette sentence, Romain Sardou leve les yeux au ciel :”Il avait dit l’inverse dans son livre. Cela fait cinquante ans que je le pratique, il está ready de dire n’importe quoi. Alors ça glissejure-t-il. Par definition, un écrivain, on ne le voit pas travailler. En privé, comme on est tous les deux sanguins, on se dit les choses franchement“Pas d’acrimonie toutefois de la half du fils vis-à-vis du père. Romain Sardou ne tient pas à prendre le contre-pied systématique de ce dernier pour l’éducation qu’il donne à ses propres enfants. “J’ai mes défauts. On n’est jamais un pere parfait, admet-il. Je suis plus présent que le mien automobile mon métier permet me. J’essaie d’écrire tôt le matin pour ne déranger personne. I’m fascinated about leurs loisirs…”

Avec Gabriel, 17 years previous, at the moment apprenti comedien au Cours Florent, ils ont collaborated à une bande dessinée, il ya deux ans. “Il pourrait nicely turn into additionally a mountebanks’amuse-t-il. Ça ne m’effraie pas du tout. Avant, ces métiers pouvaient faire peur mais désormais, all les domaines sont précaires“Le romancier, qui aime s’isoler à la campagne pour écrire, revent toujours dans la capitale.”Chaque rue et chaque place de Paris are a pan de notre histoires’enthousiasme-t-il. That is the best décor for love.” Celui qu’il vit avec Kym est “fusionnel“, from son propre aveu. “Nous aimons voyager et faire plein de choses ensemble. Elle m’a peu converti au yoga, qu’elle enseigne.” Extra pas query pour Romain Sardou d’écrire une chanson pour elle, pas plus que pour son pere. Chacun are métier. I depend again Antigone in 2024, comme il le match à Avignon en 2019, et a began the redaction de deux romans et d’une pièce. Michel Sardou peut bien râler, il bosse le petit !

This interview is again at Gala N°1546, on the jeudi kiosks on January 26, 2023

Credit pictures: @ Bruno Levy

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *