Skip to content

Audrey Azoulay greets the royal engagement for the reinforcement of the cooperation between Morocco and UNESCO

No.ous savons tout ce que cette coopération entre le Maroc et l’UNESCO doit à l’engagement de Sa Majesté le roi et de la famille royale”I affirmed Audrey Azoulay throughout a speech on the event of the signature mardi, you’re the president of Princess Lalla Hasnaa, president of the Fondation pour la sauvagegarde du patrimoine culturel de Rabat, of an settlement of partnership between UNESCO and the Basis.

The settlement, signed by Ernesto Ottone, sous-directeur normal de l’UNESCO pour la tradition, et Nouzha Alaoui, secretary normal of the Basis, permetra de mettre l’accent, d’abord, sur le program d’éducation des jeunes au patrimoine mondial de l’UNESCO et de mener des activités auprès de la jeunesse marocaine et africaine. La Fondation et l’UNESCO s’engagent à mener une motion commune consisting à mettre en œuvre la conference du patrimoine mondial sur les websites classés au Maroc et en Afrique.

The settlement of partnership additionally permits for the applications to strengthen the capacities of the actors of heritage who handle and protect Rabat, Morocco or Africa, and eventually, participation in several occasions by UNESCO.

A global cooperation after 2016

Audrey Azoulay n’a pas manqué de souligner l’engagement de la princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la safety de l’environnement, qui accompagne depuis 2016 l’UNESCO dans sus actions notamment à sauvegarder les océans et à développer l’éducation à l’environnement, even when he works fourni for the Fondation pour la sauvégarde du patrimoine culturel de Rabat that Lalla Hasna presides over.

Dans le cadre de cette coopération entre le royaume et l’UNESCO, she rappelé la tenue en novembre dernier à Rabat d’une session “significantly wealthy” du Comité du patrimoine immatériel, soulignant que ce patrimoine a fait l’objet d’une annonce importante du roi, avec la mise en place prochaine d’un Heart nationwide dedié au patrimoine immatériel.

The rule of thumb generated by également rappelé les découvertes archéologiques fundamentales réalisées au Maroc: le plus vieux fossile d’homo sapiens à Djebel Irhoud en 2017 et les parures de la grotte de Bizmoune, qui ont ouvert de nouvelles views sur les origines de l’humanité.

Rabat, for instance

Based on UNESCO’s normal directive, the town of Rabat incarnates the spirit of the UNESCO Conference for World Heritage: a dialogue between the traditional and the brand new, understanding and valuing the legs of the siècles, tout en étant pleinement dans la modernité.

Rabat additionally has tout ce qu’une inscription au Patrimoine mondial peut contributer, en dix ans seulement, in termes de dynamique de politiques culturelles, de transformation urbaine, de developpement touristique raisonné et d’opportunités pour les communautés locales, at-elle relevé.

”’C’est grâce à cette dynamique notamment — et nous avons eu l’event de célébrer ensemble les 10 ans de l’inscription de Rabat au Patrimoine mondial — que Rabat a pu être choisie pour être à la fois la capitale culturelle du monde Islam and the primary African capital of tradition”’you’re joyful Mme Azoulay.

A continental imaginative and prescient

“Ces succès doivent énormément à Votre engagement personnel et au travail que mène la Fondation”, at-elle dit à l’adresse Lalla Hasna, saluting the signature of a primary formal settlement of cooperation between l’UNESCO and the Basis. Accordingly, a précisé Mme Azoulay, ouvre de nouvelles views, not solely in Rabat, not solely in Maroc, but additionally usually in Afrique, who is without doubt one of the strategic priorities of UNESCO and who’s “l’ambition des projets que porte la fondation”be proud of the success of this system “I found our heritage”qui a déjà profité à près de 4000 collégiens de plus de 60 collèges de Rabat, une activité qui va s’étendre au-delà de Rabat sur l’ensemble du pays et qui sert de modèle également dans d’autres pays africains, et pas seulement.

“Un autre axe de notre travail commun, au Maroc et la encore sur le continent, sera de répondre à la nécessité d’avoir une nouvelle génération de professionnels, bien formes, et spécialisés — un besoin pressant et particulièrement décisif, pour lequel l’ UNESCO et le Maroc, notamment à travers la fondation, coopèrent au service de notre priorité pour l’Afrique”at-elle dit.

(with MAP)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *